Témoignages

Accueil>Les établissements > L'école>

Une classe ordinaire ou presque (3/3)

Une classe ordinaire ou presque (3/3)

Retour vers « Une classe ordinaire ou presque (1/3)
Retour vers « Une classe ordinaire ou presque (2/3)

Information : Claudine Blancou a également publié un livre « Une classe pas comme les autres » en 2013.

MATERNELLE : Regard porté sur l’expérience

  • par les parents
  • des enfants accueillis
  • des enfants accueillants
  • par l’équipe enseignante
  • par des associations

Regard porté sur l’expérience

Par les parents des enfants accueillis

Extraits du livre d’or de la classe :

J’ai eu une chance énorme de trouver cette école pour mon petit garçon qui souffre de troubles du comportement… Je voudrais sincèrement remercier les enfants pour l’accueil admirable qu’ils lui ont fait…
Papa de D.

Pleinement reconnu et accepté dans une école où une réelle volonté de l’intégrer et de le soutenir (et cela de la part de tout le personnel), il a pu accéder au graphisme et à un rythme d’activités scolaires diversifiées. Il a pris conscience de la vie de groupe, de la relation à l’autre et a appris à se plier aux exigences concrètes. Grâce à l’incroyable travail de sensibilisation fait auprès des autres enfants, il a pu affronter des relations avec ses petits camarades, échange jusqu’alors impossible à maîtriser. Merci d’avoir permis à cet enfant d’intégrer le monde scolaire et, de ce fait, lui avoir ouvert les portes vers la communication et l’échange. Parents de K.

Par les parents des enfants accueillants

Extraits du même livre d’or :

A la rentrée nous étions heureux que notre fille soit dans cette classe d’accueil pensant que ça lui apporterait beaucoup…  Parents de M.

Aller à l’école avec des autistes a permis à mon fils d’apprendre la différence, la tolérance, le respect et l’entraide… Maman de O.

Les enfants nous rappellent que c’est nous les parents qui avons du mal à vivre avec la différence, et ,grâce à une classe comme celle-ci, les parents eux aussi font un retour sur eux-mêmes…  Maman de E.

Nous soutenons le projet au vu du résultat sur notre enfant et de son regard sur le monde… Parents de S.

Nos deux enfants sont passés successivement dans cette classe…Cette expérience devrait se généraliser… Parents de D. et D.

Il faut que ces classes mixtes continuent et se développent car les résultats sont vraiment surprenants… Parents de O.

Par l’équipe enseignante

Une classe comme lieu de vie pour TOUS, à temps plein, à temps partiel, à temps complété par d’autres structures mais un temps où tous les enfants sont ENSEMBLE aujourd’hui pour être moins à l’écart demain.
Une classe où tous tirent profit des enseignements (scolaire et humain), chacun à son rythme, chacun avec ses possibilités.
Une classe comme lieu d’échanges : enfants/ enfants, enfants/adultes, adultes /adultes (les parents ont pu se connaître, se comprendre, s’apprécier et transmettre des notions de respect de l’autre si nécessaires dans la société.) »
Lylianne Cazalet directrice.

Collaboratrice de la première heure, il me semble que ce projet est catalyseur d’énergies. Il a permis de mettre en place des modes de fonctionnement différents (échanges de service, décloisonnement), nous a ouvert les yeux sur un monde méconnu pédagogiquement (que faire ? comment ? avec quels moyens ? jusqu’où ?) et nous a montré qu’une évolution de tous les partenaires est possible dans le regard vers l’autre, les échanges, bref la communication.
Karine Dujardin enseignante G. S.

Institutrice à l’école du Mas des Gardies depuis trois ans, je côtoie les enfants accueillis au cours des décloisonnements, des sorties communes ou des fêtes, des services dans la cour et je peux témoigner de leurs progrès, de leur plaisir et de la satisfaction de tous : enfants accueillants enfants accueillis et personnel.
Au fil du temps il se passe vraiment quelque chose de positif, de constructif qui donne envie de continuer dans cette perspective d’intégration. Je suis convaincue du bien fondé et de l’efficacité de cette classe d’accueil. »
Danielle Souchon enseignante de petits/moyens.

Enseignante nommée dans l’école depuis seulement un an, j’ai découvert le projet d’école à mon arrivée. J’ai très vite été intéressée et fascinée par les relations qui se sont instaurées entre l’enseignante et ses élèves (accueillants /accueillis) ainsi qu’entre tous les élèves de la classe et de toute l’école. C’est un bel exemple de l’école de la citoyenneté ! Mon adhésion à ce fonctionnement est telle que j’ai décidé de m’investir à mon tour dans l’accueil d’enfants particuliers, en reprenant la classe de Claudine Blancou à la rentrée prochaine.
Karine Renault enseignante de M.S.

C’est un travail formidable qui donne des résultats spectaculaires sur les enfants « accueillants », les enfants « accueillis » et sur l’ensemble des petits et des grands de l’école…
S.B. enseignante de moyenne section.

J’ai déjà eu l’expérience d’intégrations individuelles dans les classes où j’ai exercé auparavant.
L’intégration de plusieurs enfants dans une même classe est nouvelle pour moi. Cet aspect de mon travail m’a demandé beaucoup d’investissement (lectures, visionnage de cassettes, mini stage…)
De mon point de vue une classe comme celle-ci apporte beaucoup aux enfants accueillis comme aux enfants accueillants. Sur le plan personnel cette expérience m’a beaucoup appris sur la façon de m’occuper de ces enfants de les comprendre et de m’investir dans leur scolarité.
Pour que la majorité des A.T.S.E.M. accepte de s’engager dans ce genre d’investissement, il faudrait des stages de formation plus ciblés autour du handicap.
Christiane Bonnet A.T.S.E.M. de la classe.

Cette expérience mérite d’être approfondie. Elle vient en un temps où la société en général et l’Éducation Nationale en particulier s’engagent dans une dynamique d’intégration des enfants handicapés. Elle devrait donc cesser de n’être qu’un projet sans garantie d’avenir pour devenir une réalité entérinée par une reconnaissance officielle.

Par des associations

https://www.reseau-lucioles.org/wp-content/uploads/IMG/jpg/image031.jpg

Nous avons participé au concours organisé par France Télécom pour les journées de l’autisme : « Explique l’autisme à ton copain » et nous avons eu le plaisir d’être sélectionnés comme projet lauréat.
Les «accueillants » ont ainsi un peu plus compris l’importance de leur implication dans ce projet.
Les représentants de la fondation France Télécom en faveur des personnes autistes sont venus à l’école féliciter les enfants et nous encourager dans notre démarche.

https://www.reseau-lucioles.org/wp-content/uploads/IMG/jpg/image033.jpg

https://www.reseau-lucioles.org/wp-content/uploads/IMG/jpg/image035.jpg

https://www.reseau-lucioles.org/wp-content/uploads/IMG/jpg/image036.jpg

Partager cette page
Retour à "L'école"
Retour vers le haut
Retour haut

Nous vous suggérons

Retour haut

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *