Témoignages

Accueil>Santé > Troubles du comportement>

Puberté et agressivité

Puberté et agressivité

Question

L’une de nos résidentes, âgée de 13 ans et en phase pubertaire (mais pas encore réglée), se montre très agressive, surtout (mais pas seulement) avec ses parents, ce qui leur rappelle les difficultés de la petite enfance.
D’autres personnes ont-elles connu des situations semblables, et si oui, qu’ont-elles tenté pour y faire face ?

Thérèse, médecin psychiatre dans un IME accueillant des enfants autistes.

Réponses

Je ne sais pas si cela peut vous aider mais, dans les situations classiques (hors handicap), les remaniements hormonaux à l’adolescence ne sont pas compris par le jeune qui panique à l’idée de perdre le contrôle de lui-même.
Il se voit imposer un corps qui lui est inconnu donc qui l’effraie. Son estime de soi diminue et tout en se voulant repoussant (sale et désagréable), il a besoin de vérifier s’il est quand même aimable. Son agressivité va se tourner vers ceux dont il est le plus sûr de l’amour, ses parents. C’est mieux qu’une agressivité tournée vers lui-même, il pourrait alors tomber en dépression, voir même s’auto-détruire (TS). De plus, afin de se construire en tant qu’individu propre, il a besoin de s’opposer à ses parents. C’est exactement se qui se passe à l’âge du «non» vers deux ans et il est vrai que la manière dont cette crise d’identité a été gérée alors est en lien avec la manière dont l’adolescence va se vivre…

Il a été étudié que, contrairement à ce que l’on pense, ce ne sont pas les copains qui sont le plus important pour l’adolescent à cette période de la vie, mais la famille, comme un lieu de repli quotidien rassurant.

Dans le cas d’un enfant autiste, voire avec un handicap mental sévère, cette étape est d’autant plus critique que ces changements sont encore moins compris par l’enfant et qu’il sera également plus difficile de lui expliquer ce qui se passe dans son corps, un corps qui par sa pathologie n’est pas investi. Ne pas réagir à son agressivité est peut-être la moins mauvaise solution ainsi que le réassurer quant à l’amour que l’on a pour lui quoi qu’il fasse. (« tu pourras faire tout ce que tu veux, je ne serais pas contente, triste, peut-être, mais je t’aimerais quand même »). Avec ses déficiences cognitives, l’adolescent ne va pas savoir gérer ce stress et y faire face, des séances de relaxation Snozelen sont peut-être indiquées dans ce cas.

Madame Borde-Sevilla,psychologue, Hôpital Marin d’Hendaye, AP-HP

Je ne sais pas quelles sont vos méthodes thérapeutiques ni même quels traitements prend cette jeune fille.
Je ne suis pas médecin mais je me rappelle que beaucoup des jeunes autistes que j’ai accompagnés prenaient de la fleur de Bach durant la période pubertaire et même après (car cela aide (dit on) à accepter les changements ainsi qu’a faire baisser le stress, et du coup l’agressivité se faisait moins ressentir.

Une autre des choses que l’on demandait aux parents étaient de montrer les changements c’est à dire et malgré que le contact physique soit parfois difficile pour l’enfant autiste.

La mère en particulier pour les jeunes filles et le père pour les jeunes garçons devait prendre la main du jeune et expliquer en 2-3 mots ce qui allait changer en faisant toucher leurs jambes poilues et en revenant sur la jambe du jeune pour montrer la différence, voire au niveau de la barbe ou de la moustache pour le père.

J’espère vous avoir apporté un éclairage d’une pratique que je trouvais innovante durant cette période difficile.

Cyrielle, éducatrice spécialisée

Vous pouvez également vérifier s’il y a eu des changements importants récemment dans son entourage.
Ses crises d’agressivité interviennent-elles dans des circonstances précises ? On peut aussi se demander si cela est dû à une douleur somatique qu’elle n’arrive pas à exprimer.

Lila, Centre Ressources Autisme

Partager cette page
Retour à "Troubles du comportement"
Retour vers le haut
Retour haut

Nous vous suggérons

Retour haut

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *