Témoignages

Les progrès d’Eulalie, 2004

Cet article n’est pas censé délivrer la vérité : il a pour objectif de vous présenter un exemple de Projet Éducatif Individuel dans lequel parents et professionnels trouvent une certaine efficacité.

Programme éducatif individualisé

Nom : Eulalie
Née le : 23 décembre 1992
Date de construction : Avril 2004

Personnes présentes lors de la construction du PEI :
9 professionnels de l’établissement et les parents d’Eulalie

En préambule, voici l’évaluation d’Eulalie sur laquelle a été construit son nouveau Projet Éducatif Individuel :

Évaluation d’Eulalie

Voici maintenant le nouveau « PEI » (Projet Educatif Individuel) d’Eulalie.

A/COMMUNICATION

La communication expressive

Eulalie a fait de gros progrès pour verbaliser ses demandes à table ou ses réponses aux questions posées. L’articulation est cependant difficile et parfois peu correcte. Il nous semble nécessaire de remettre l’accent sur l’utilisation du classeur PECS qui a parfois été laissée sur le côté quand Eulalie verbalisait ses demandes.

Un travail est fait actuellement avec Eulalie pour qu’elle apprenne à associer les mots correspondants à ses pictogrammes. Elle les saisit à l’ordinateur (ex.: le menu du jour), puis les découpe et les met dans son classeur afin de demander ce qu’elle veut à table.

Petit à petit, c’est donc avec les mots écrits qu’Eulalie apprend à construire des phrases, associant la verbalisation au maximum.

En chant, Eulalie fait des efforts pour articuler certains mots ou phrases.

La communication réceptive

L’emploi du temps d’Eulalie est maintenant sous forme de grille hebdomadaire.
Elle s’y repère sans difficulté et accepte qu’on y fasse des modifications si toutefois on lui explique.

Un travail est mené sur la compréhension réceptive de nombreux mots écrits : Eulalie les lit, les écrit, les trie par catégorie.

Chaque semaine, Eulalie participe à un atelier  » langage  » avec 2 autres jeunes (voir projet en annexe).

B/SOCIALISATION

Depuis septembre, Eulalie a changé de groupe en classe. Elle fait partie du groupe  » transition  » qui réunit 4 filles et 2 garçons de 11 à 14 ans, tous verbaux. Ces enfants présentent moins de troubles du comportement que ceux de la classe des petits. Les échanges sont nombreux et beaucoup d’activités sont faites en collectif.
Eulalie semble beaucoup plus à l’aise, plus ouverte aux autres. Elle essaie d’imiter ses camarades même si elle prend peu d’initiatives dons les interactions.

Le comportement social est en progrès, Eulalie dit spontanément  » bonjour  » et  » au revoir  » (surtout aux adultes) et sait aider ses camarades (tenir la porte, donner la main…).

Cependant, Eulalie a encore tendance à  » s’accrocher  » au cou de l’adulte et se montre exclusive.

Afin de favoriser les échanges lors des temps de loisirs, Eulalie continue à apprendre à jouer avec 2 de ses camarades : dominos, mikado, lotos, puzzles à 3… Différents jeux de sociétés sont proposés avec comme objectif que les enfants apprennent à jouer de façon autonome et sans la présence de l’adulte.

Lors des sorties (commerces, cinéma, restaurant, fêtes, parcs…), Eulalie présente souvent des comportements déviants : courir en avant, se balancer, se rouler par terre… et a tendance à se mettre en danger.

Pour travailler le comportement à l’extérieur de l’IME, Eulalie participe chaque semaine à une « sortie socialisante » avec 2 autres enfants. Elle apprend ainsi à faire attention aux dangers de la route, à rester avec le groupe et à se tenir correctement, tant sur le trajet que dans les lieux fréquentés : bar, commerces… (voir projet en annexe).

C/AUTONOMIE

Autonomie personnelle

Toilette

Eulalie se lave seule avec une guidance verbale et la séquence d’actions par pictogrammes où sont détaillées différentes étapes. Il faut encore insister parfois pour qu’elle fasse correctement sa toilette intime car elle a tendance à être  » superficielle ».

L’arrivée de ses règles n’a pas posé de problème majeur à Eulalie.
Elle est autonome pour changer de protection, a repéré le trousseau (de couleur différente) pour la toilette pendant cette période.

Shampoing

Eulalie a les cheveux plutôt gras qu’il faut laver souvent. La difficulté principale est l’utilisation de la douchette pour mouiller ou rincer la tête. L’adulte doit la guider verbalement voire gestuellement, et Eulalie a parfois du mal à l’accepter

Dents

Eulalie a tendance à ne brosser que les dents de devant, l’adulte doit la guider verbalement afin que toutes les dents soient brossées.

Habillage

Eulalie est autonome pour s’habiller, à l’exception des agrafes de soutien-gorge (assez récent pour elle) qu’elle doit apprendre à manipuler.

Il est nécessaire de lui rappeler verbalement qu’elle doit se laver les mains et de la guider verbalement pour le faire.

Eulalie doit apprendre à se moucher correctement. Actuellement elle s’essuie le bout du nez ou met les doigts et son nez n’est pas propre.

Eulalie est assez autonome dans ses déplacements au sein de la section, mais pour le reste de l’établissement elle semble avoir du mal à gérer l’espace, le temps et les imprévus, souvent elle perd ses repères et attend. Un travail est mené pour qu’elle apprenne à aller seule dans différents lieux (salle de sport, lingerie, réfectoire…).

Autonomie résidentielle

Eulalie participe à la vaisselle : elle essuie et range, souvent spontanément. Elle est aussi très volontaire pour la mise de table

Cette année, nous travaillons avec Eulalie le lavage de la vaisselle, selon un protocole d’action en images. Dans un premier temps l’apprentissage concerne uniquement les verres ; les autres ustensiles seront travaillés ensuite, au fur et à mesure des progrès d’Eulalie.

Chaque jeudi soir, Eulalie participe à la confection du repas en autonomie.
Elle part avec l’adulte faire des courses dont elle a la liste sur la bande velcro de son PECS. C’est toujours le même magasin dont Eulalie connaît bien les rayons. Nous continuons d’aider Eulalie à devenir autonome pour faire les achats et aussi à choisir (1e dessert). De retour à l’IME, Eulalie doit participer à la cuisine : couper, mélanger, beurrer… Elle a encore des difficultés pour couper (jambon) et a besoin de guidance verbale et gestuelle.

D/SPORT

Depuis septembre, Eulalie participe, chaque mercredi, à une séance de sport encadrée, à la fois par l’éducateur sportif de l’établissement, et un éducateur du groupe. Après une période d’adaptation assez difficile, Eulalie a maintenant appris à se déplacer sur les rollers avec  » sa  » technique, et semble maintenant à l’aise.

Voir en annexe le compte-rendu de l’éducateur sportif.

E/APPRENTISSAGES

Avec l’institutrice

Eulalie bénéficie de 3 heures hebdomadaires de prise en charge scolaire, en individuel.

Les domaines d’activité abordés sont la lecture, l’écriture et les mathématiques.

Écriture

Eulalie poursuit le travail commencé l’an dernier : association d’une image au mot correspondant, puis découpage du mot en syllabes. Actuellement l’objectif de travail est de savoir écrire les mots étudiés à l’aide de syllabes qui sont regroupées par ordre alphabétique sur un tableau. Quand ce travail est acquis, Eulalie les écrit sous forme de dictée.
Bilan : Eulalie se sert de sa mémoire visuelle pour parvenir à répondre à cet objectif de travail. Et même si la tâche est difficile, elle est une élève volontaire et qui veut réussir.

Lecture

Eulalie doit lire les mots et les associer aux dessins correspondant.
Bilan : Ce travail est acquis, mais primordial pour répondre à l’activité d’écriture.

Mathématiques

Dans un premier temps, nous avons vu les nombres de 1 à 10, et fait correspondre la quantité correspondante. Un travail sur l’écriture des nombres a également été fait, mais cela reste à poursuivre dans la mesure où l’écriture des nombres n’est pas encore conventionnelle.

Puis nous avons poursuivi l’aspect ordinal et cardinal de 1 à 15.

Parallèlement, nous travaillons également l’addition. Comme l’accent est mis d’abord sur le sens de cette technique opératoire, l’utilisation de jetons a été privilégiée. Peu à peu, Eulalie est parvenue à utiliser une méthode semi-abstraite en représentant les jetons sur une ardoise, et elle compte également sur ses doigts quand l’opération le lui permet.

Globalement, on peut dire qu’Eulalie sait profiter des apprentissages en progressant. Elle est tenace, volontaire et assidue.

Avec les éducateurs

  • Eulalie apprend progressivement à associer les mots aux pictogrammes de son PECS. A plus ou moins long terme nous pourrons ainsi progressivement remplacer les pictogrammes par des mots. Dotée d’une grande mémoire visuelle, Eulalie peut ainsi  » stocker  » de nombreux mots afin de pouvoir ensuite les réutiliser.
  • Eulalie apprend à se servir du traitement de texte informatique. Elle saisit sur l’ordinateur les mots correspondant au menu du jour, soit en les recopiant, soit sous la dictée quand il s’agit de mots connus.

Elle peut ensuite découper les mots et les disposer sur son PECS qu’elle emmène au réfectoire pour l’aider à formuler des demandes à table.

Afin de bien accentuer sur le sens des mots écrits, Eulalie apprend à les trier par catégories (vêtements, aliments. prénoms…) ce qui la rend autonome aussi pour leur  » rangement  » dans les différentes rubriques du PECS.

Au bureau, Eulalie est autonome et soigneuse. Elle effectue différents exercices : travail sur la date, la météo, coloriage, découpage des arrondis, collage, labyrinthe, complément d’images, association mot/image.

Apprentissages pré-professionnels

Chaque semaine, Eulalie participe à 2 ateliers

Le jeudi après-midi, elle se rend avec une camarade dans la lingerie de I’IME, où elle apprend à utiliser le fer à repasser. Eulalie apprécie ce moment, elle se laisse guider par la lingère et les stagiaires d’école qui sont présents.

Elle doit dans un premier temps, repasser des serviettes de tables (12) puis aider à plier des serviettes de toilette ou des draps.

Le jeudi matin, Eulalie participe avec 3 autres camarades à un atelier couture. Après un apprentissage de points simples, elle fait maintenant du point de tige. C’est un atelier qui intéresse Eulalie, elle choisit son fil et développe son autonomie pour travailler dans une ambiance assez sympathique où les échanges sont favorisés.

F/LOISIRS

Les récréations sont peu intéressantes pour Eulalie. Souvent, elle reste assise sur un banc, sans se préoccuper des autres. Lors des sorties dans les parcs, il en est d’ailleurs de même, Eulalie ne s’intéresse plus aux jeux de plein air.

En classe, au moyen d’un livre de techniques simples, Eulalie apprend à dessiner en reproduisant par étapes les modèles décrits. Il faut encore beaucoup la guider, mais elle progresse et peut s’occuper un moment à cette tâche.

Eulalie apprend à participer à divers jeux de société (Loto, dominos, mikado) avec 2 camarades. Le but est qu’elle puisse s’occuper et prendre du plaisir à jouer, pour ensuite généraliser cela à l’internat.

Eulalie participe, comprend vite la règle du jeu; elle n’est pas compétitive mais semble prendre plaisir à jouer. Au jeu du mikado, Eulalie sait comment prendre la baguette mais elle est maladroite et n’intègre pas le fait qu’il faille prendre sans faire bouger le reste.

Les activités manuelles plaisent à Eulalie : découpage, collage, utilisation d’un calque… Quand on lui présente le modèle fini à reproduire, Eulalie essaie de déduire les étapes de  » construction ». Elle participe ainsi à la décoration de la classe.

G/COMPORTEMENTS

Eulalie a fait des progrès sur le plan comportemental. Néanmoins, certains troubles persistent encore, essentiellement dans des situations de frustration ou face à l’imprévu, ou encore en cas d’incompréhension.

Certains comportements existent depuis longtemps: pincements (sur elle ou autrui), se tortiller les cheveux. D’autres sont apparus plus récemment : balancements, frapper sur la table petits cris stridents.

————————-

ANNEXES

Atelier « Langage »

Tous les mardis après-midi avec 2 camarades

OBJECTIFS VISES

  • Améliorer la compréhension orale et écrite des consignes.
  • Améliorer la prononciation des mots ou phrases simples.
  • Écouter et comprendre les autres jeunes du groupe.

MOYENS UTILISES

De janvier à avril 2004 : utilisation du B.A.BAR.

Chaque jeune écoute la phrase du B.A.BAR., la répète, écoute ce qu’il vient de dire et répète le cas échéant pour que tout le monde puisse comprendre.

Utilisation de cartes désignant des actions :

  • se laver
  • faire du vélo
  • éternuer
  • lire un livre
  • écrire
  • faire de la peinture
  • boire
  • manger du pain
  • couper
  • se bagarrer
  • jouer au ballon
  • se coiffer
  • taper dans les mains
  • faire de la balançoire
  • dormir
  • pleurer
  • nager
  • taper à la porte
  • sauter à la corde

A partir du mois de mai, nous travaillerons l’association de l’écrit à l’image.

Il serait aussi intéressant de continuer à s’écouter et d’utiliser un magnétophone.

Pour Eulalie, nous utiliserons plus régulièrement le masque de langage.

L’équipe éducative

Éducation physique et sportive

Objectifs généraux qui sont sollicités tout au long de l’année scolaire :

Domaine 1 : actions dans un environnement physique stable.
recherche de l’efficacité.
mesurable au regard du temps et de l’espace.

Domaine 2 : actions à visées esthétiques et expressives
recherche du regard d’autrui.
conformité à des normes (code).

Domaine 3 : actions d’opposition interindividuelle
affronter un adversaire.
vouloir gagner.
respecter une ou des règles.

Domaine 4 : actions de coopération et d’opposition
affronter un ou des adversaires.
faire gagner le groupe
respecter une ou des règles.

Domaine 5 : actions dans un environnement physique avec Incertitude.
affronter un milieu changeant.
adapter son comportement aux données du milieu.

Évaluation diagnostique

Eulalie montre une grande facilité dans le domaine de l’expression. Par contre, l’affrontement avec autrui, un nouvel élément ou un objet non maîtrisé lui provoque des crises. Elle ne cherche pas contact avec autrui.

Savoirs et connaissances à acquérir :
recherche du dépassement de soi.
ne pas avoir peur de l’objet ou d’autrui dans une phase de jeu.
recherche d’efficacité sur l’objet.
augmenter l’attention sur l’écoute des consignes.

Résultants au ter trimestre

Savoirs et connaissances acquis :

Eulalie a su dépasser sa peur de la chute sur un tapis en mousse. Par contre elle a réalisé difficilement la roulade avant et réalise le même enchaînement sur le trampoline.

Dans les phases artistiques, elle fonctionne sur sa propre recherche mais aussi sur l’imitation de ses camarades.

Reste à acquérir :
Eulalie doit se concentrer davantage .
Elle doit davantage se maîtriser dans les phases de crainte de l’environnement ou d’autrui.

EN CONCLUSION : Il faudra s’appuyer sur le domaine 4.

Résultats au 2ème trimestre :

Savoirs et connaissances acquis :

Eulalie montre une faible assurance sur les rollers. Elle fait davantage plaisir qu’au premier trimestre.
Sa motricité est totalement acquise sur les rollers mais la compréhension en milieu ouvert reste difficile (plus particulièrement dans des phases de latéralisation).

Reste à acquérir :

Pour la réalisation d’un cycle « vélo », il reste à augmenter son potentiel dans les équilibres droite et gauche.

EN CONCLUSION : Eulalie est une élève en progression. D’abord dons les domaines d’acquisition ce qui montre qu’elle évolue dans sa motricité puis, le plus important, dans sa relation avec autrui

G. G.

Suivi orthophonique

BILAN

Communication expressive

En combinant productions orales, pictogrammes et gestes (désignation), Eulalie sait bien se faire comprendre.

En langage spontané, ses énoncés se limitent à des mots isolés.
Eulalie fait beaucoup d’efforts pour répéter et pour bien articuler, le plus souvent sans que je lui demande. Elle est capable de répéter des mots ou des groupes de mots de 3 syllabes, parfois 4.

Les voyelles orales ainsi que les consonnes occlusives (p, b, t, d, k, g) sont correctement émises dans les syllabes simples (/bé/), mais sont parfois assourdies dans les mots (/péhé/ pour bébé). Quelques voyelles nasales sont oralisées (an et in transformés en a). Les constrictives (f, v, s, z, ch, j) ainsi que m, n, l sont omises ou transformées en occlusives; en répétition, Eulalie parvient à émettre le son ch : cela lui demande beaucoup d’efforts mais elle s’applique pour y arriver.

Communication réceptive

La compréhension est difficilement évaluable, car la désignation d’images ne semble pas parfaitement maîtrisée : le plus souvent Eulalie désigne plusieurs images différentes et il est difficile de savoir si c’est parce qu’elle n’a pas compris la consigne, si elle ne comprend pas l’item ou si elle se lasse de l’épreuve…

Les termes courants sont bien compris, ainsi que les phrases simples (phrases type sujets + verbe, ordres simples).

Prises en charge orthophoniques

2 séances individuelles par semaine.

Enrichissement du stock lexical avec le soutien du code de communication.
Enrichissement de la syntaxe en introduisant davantage de verbes dans son code, puis en associant les pictogrammes entre eux : sujet + verbe + complément.

Conjointement au travail sur code, travail de l’expression orale (articulation) pour permettre à Eulalie d’accéder à différents modes de communication.
Travail de la discrimination auditive.
Travail de compréhension de phrases plus complexes, négatives, pluriel, etc.

L.G.

Sortie « socialisation »

Enfants concernés : Eulalie, C. et A.

Domaine abordé : Socialisation.

Objectifs généraux :

  • Permettre aux enfants d’être dans le contexte « hors classe ».
  • Avoir un comportement adapté en sortie extérieure.
  • Avoir un comportement adapté en lieu public, notamment prendre une consommation dons un café.

Objectifs opérationnels

En extérieur :

  • Faire attention aux dangers de la route.
  • Prendre conscience du monde environnant.
  • Apprendre à se tenir de façon à ne pas se faire remarquer.

En lieu public :

  • Apprendre à dire Simplement  » bonjour  » sans pour cela se précipiter et sauter au cou des gens.
  • S’installer convenablement, ne pas s’allonger sur les fauteuils.
  • Apprendre à faire un choix lors de la commande.
  • Remercier la personne qui lui amène la commande.

Fréquence :Une fois par semaine (le jeudi de 15h à 16h)

Lieu : En ville (café ou  » Mac Donald « ).

Source : la Maman d’Eulalie, infirmière et très active pour communiquer autour du projet individuel avec l’accord de l’IME de Hénin Beaumont.

Partager cette page
Retour à "Approches et outils éducatifs"
Retour vers le haut
Retour haut

Nous vous suggérons

Retour haut

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *