Trucs et astuces

Accueil>Santé > Sommeil>

Comment fabriquer une couverture alourdie ?

Comment fabriquer une couverture alourdie ?

Aline, dix ans, se réveille de temps en temps la nuit (par périodes). Je refuse de lui donner un médicament à l’avance pour dormir (parfois elle n’en a pas besoin pendant des mois). Quand elle se réveille, je lui donne de la Mélatonine ; souvent cela est suffisant mais quand elle est trop agitée, elle ne se rendort pas sans sa couverture. Nous avons enfin de bonnes nuits !

Caroline, maman d’Aline et délégué de la BRSV (Association Belge du syndrome de Rett)

La couverture alourdie est d’une utilisation intéressante pour des personnes présentant des problèmes d’agitation, de motricité, des problèmes de sommeil, des stéréotypies, de l’anxiété… Elle pourra les apaiser et les aider à s’endormir ou se rendormir.

Ces couvertures sont munies d’un système de poids ajustable et ne doivent jamais avoir un poids supérieur de 10% du poids de l’enfant.

Pour fabriquer une couverture alourdie

Fournitures

Tissu néoprène ou autre qui puisse contenir du sable.
Sable séché ou noyaux de cerises. La quantité est variable. Certaines sources précisent que les couvertures ne doivent pas dépasser 10% du poids de l’enfant ou de l’adulte.

Marche à suivre

  • Découpez deux grands carrés de tissu au format que vous souhaitez pour la couverture.
  • Positionnez les deux carrés l’un sur l’autre et cousez-les ensemble sur tout le contour, en laissant une petite ouverture. Vous aurez ainsi réalisé une grande poche avec une ouverture qui vous permettra, lorsque l’ouvrage sera terminé, d’introduire du sable en gros grains.
  • Continuez à coudre les deux carrés l’un à l’autre, mais cette fois-ci en lignes parallèles, pour réaliser de longs compartiments rectangulaires, en laissant un espace sans couture qui servira à faire passer le matériau de « lestage » de l’un à l’autre des compartiments.
  • Remplissez avec du sable séché ou des noyaux de cerises par l’ouverture que vous avez laissée, puis cousez.

Inconvénients

Le prix de cette réalisation est élevé et ce genre de couverture peut être contre-indiqué pour des enfants souffrant de troubles respiratoires, circulatoires ou cardiaques.
En tout état de cause, il vous faudra rester vigilant et faire un essai. Ne jamais enrouler l’enfant dans cette couverture ni lui couvrir la tête avec !

Partager cette page
Retour à "Sommeil"
Retour vers le haut
Retour haut

Nous vous suggérons

Retour haut

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *